8

Eudicella morgani

28,00 €
Taille
Quantité
Produit disponible avec d'autres options

Eudicella Morgani

(White, 1839)

Règne : Animalia

Embranchement : Arthropoda

Classe : Insecta

Ordre : Coleoptera

Famille : Scarabaeidae

Sous-famille : Cetoniinae

Genre : Eudicella

Eudicella Morgani  est une magnifique espèce de cétoine de couleur vert irisé . En fonction de la lumière et de l'individu, la couleur verte peut sembler un peu plus jaunâtre ou bleuâtre. Elle mesure de 3 à 5 cm ( pour les plus gros spécimens )  . 

La larve possède une tâche marron/orange  sur l'extrémité de son abdomen .  Celle -ci est souvent présente chez les Eudicella . 

Les coques sont souvent faites en fond de substrat et  sont accolées aux parois . 

Le Cameroun est nommé pour être la région d'origine de cette espèce.  Elle se rencontre en milieu humide dans les zones forestières de certaines parties de l'Afrique centrale et occidentale.

Difficulté d'élevage
Facile

Particularités :

Facile d'élevage

Actif la journée

Il y a un risque de cannibalisme entre les larves si celles-ci manquent de nourriture et sont élevées dans un volume trop faible .On peut aussi les élever individuellement pour éviter tout risque .

Il est préférable de maintenir un mâle pour deux femelles . Les mâles peuvent se battre entre eux et gêner la femelle lorsqu'elle se nourrit ou pond .

La petite info taxonomie

Le genre Eudicella est composé de nombreuses espèces et sous-espèces . Il est parfois très difficile d'identifier correctement les spécimens provenant de leur pays d'origine car il y a de fortes ressemblances . De plus il peut également y avoir des différences sur une même sous-espèce en fonction des lieux géographiques .

  Afin de s'y retrouver il faut donc observer les traits physiques comme la couleur , la forme , la corne , les ailes mais aussi  l'édéage qui est l'organe reproducteur du mâle . Cela demande une vraie connaissance en la matière !

Aussi , les spécimens en élevage peuvent provenir d'hybridation et donc d'un mélange entre différentes espèces ,  cela complexifie les identifications. 

Ici , l'espèce Morgani  est à prendre à titre indicatif . 

Ce dont vous pourriez avoir besoin :

01. L'élevage

Pour les larves Boîtes plastique avec aération. Prévoir une quantité de substrat adaptée au nombre de larve. 

Par exemple , pour 10 larves : prévoir une boîte de 10L minimum.  Pour éviter les risques de cannibalisme , il est possible de les élever individuellement . 

Pour les nymphes Une fois en coque , vous pouvez soit les laisser dans la même boite que les larves soit les transférer dans un autre contenant aéré. Pour cela il faudra repositionner la coque dans du substrat .  

Pour les adultes : Prévoir un terrarium adapté au nombre d’individus. Pour 1 ou 2 couples, prévoir un terrarium de 40x30x30 (LxlxH) avec aération sur le couvercle. Prévoir également environ 10cm MINIMUM de substrat. ( 20 à 30 cm c'est mieux mais il faut prévoir le terrarium en fonction pour laisser au minimum 30cm d'espace vide  ) Pensez à rajouter des branches pour les déplacements .

 

 Le sol ne doit pas être totalement plat car les coléoptères qui tombent sur le dos meurent rapidement en ne pouvant plus se retourner . Il est donc très important de meubler avec des écorces , pierres ou autres et de ne pas aplatir le substrat . 

Température :  Pour des conditions optimales 23/24°C mais élevage possible entre 20°C et 28°C .

Hygrométrie :

Pour les larves : Prévoir un substrat légèrement humide.

Pendant la nymphose : Prévoir un substrat légèrement plus sec.

Pour les adultes : Prévoir un substrat légèrement humide. Si le terrarium est bien aéré, prévoir une petite pulvérisation d’eau tous les 2 à 3 jours.

Eclairage : Eclairage classique nécessaire pour les adultes (ampoule, spot, tube …) Un manque de lumière peut réduire voire faire disparaître les reproductions . 

Pour les larves : Substrat cétoine classique : feuilles de chêne , hêtre ou éventuellement châtaigner décomposées et broyées. Les larves sont saproxylophages et se nourrissent  de  matières en décompositions (bois, feuilles) Si les larves manquent de nourriture il y a un risque de les faire mourir ou d'obtenir des spécimens de petites tailles . Le substrat sera à renouveler dès qu'il y a trop d'excréments .

Pour les adultes :Des fruits (banane principalement) ou de la beetle jelly .Complément possible avec du pollen .  A renouveler le plus souvent possible dès que la nourriture commence à se dégrader . 

Incubation

ENVIRON 10-20 jours

Développement

De 3 mois a 4 mois

Nymphose

2 mois environ

Durée de vie imago

4 à 5 mois

02. A noter

Sexage :  Le sexage des Eudicella morgani adultes est aisé puisque les mâles possèdent une corne fourchue bien visible . De plus les femelles sont légèrement plus petites que les mâles et ne possède pas de corne . 

Chez les larves, l’organe de Herold (pointe terminale chitineuse de l’abdomen) est bien visible chez la larve du stade 3 et peut permettre de reconnaître le sexe de la cétoine .

Prolificité , accouplement et ponte : Prolificité moyenne  si conditions optimales . Une femelle pond environ 20 à 40 œufs. 

Cannibalisme : Possible car si les larves manquent de nourriture et si elles sont dans un volume réduit il y a un risque de cannibalisme . 

Une larve L3

Eudicella morgani

28,00 €
Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.